Mon Père à Moi

Par Jean PODEVIN

La fête des Pères ; mais lesquels ? les vrais, les naturels, les beaux, les grands, les missionnaires, les petits, les spirituels, les saints.

Décidément nous avons du travail en ce jour ! Ils ont tous de commun : la paternité, et pour nous la filiation.

Alors, un peu de reconnaissance quand même ! S’ils n’avaient pas été là au moment où il fallait nous ne pourrions ni nous y opposer, ni dire merci, ni être quelqu’un, ni encore moins devenir père à notre tour de quelque manière que ce soit.

Alors Merci à tous les papas du monde. Merci d’avoir fait équipe avec maman pour que je puisse à toi aussi dire tout le plaisir que j’ai à te voir, à discuter avec toi, ou à garder ton souvenir, à revoir ton regard de fierté quand je réussissais quelque chose, à t’imiter, à te câliner ( ça c’est surtout les filles qui le font , merci à elles : les gars sont plus réservés ), merci d’avoir travaillé durement pour nous tous, je pardonne tes absences que je comprends mieux maintenant que moi aussi j’ai des réunions ou des obligations professionnelles, même si j’ai une famille. Je t’aime très fort, mon papa !

Et puis… et puis je me dis, moi qui connais un peu la généalogie… que nous venons tous d’un même Père, notre Créateur : Dieu le Père ; et j’aimerais dire Dieu mon Père, et ainsi avoir la même complicité que nous avons ensemble, les mêmes points de référence, partager les mêmes moments d’intimité ou de contemplation, les soucis comme les bonheurs … de prière quoi !

Hé oui la paternité divine, ce n’est pas n’importe quoi. Nous avons été créés par amour et par l’Amour ! Alors, je Te dis : mon Père à moi et à nous tous, Merci … et surtout aussi merci pour l’héritage que tu nous as donné par ton Fils venu nous rappeler que nous étions tous frères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.