Veillée Pascale à Saint Pierre

par Jean Podevin

Ce samedi 31 mars en l’église Saint-Pierre, les chrétiens s’étaient rassemblés autour de leur pasteur Régis DEVAUX pour célébrer la résurrection du Christ.Fête essentielle de la foi chrétienne puisqu’elle célèbre, après la passion de Jésus qui s’est terminée par une horrible crucifixion , la renaissance ou mieux la résurrection du Christ, signe fort donné par notre Dieu du pardon accordé aux hommes et du rachat de leur vie mortelle en vue d’une véritable éternité fraternelle et toute aimante.

La cérémonie commence par la liturgie du feu nouveau, symbole de renaissance, de pureté et de force, tout autant que de lumière destinée au monde entier.

Cette lumière est ensuite propagée entre les participants, signe du partage à signifier au monde qui nous entoure : Christ est lumière pour l’Univers des êtres qu’Il a créés et qu’il vient sauver.

Un délicieux montage audiovisuel nous a rappelé les 7 premiers jours de notre monde… «  Dieu vit que cela était bon ! » 

De nombreuses lectures rappellent l’Histoire du Peuple de Dieu, depuis la création jusqu’au passage de la mer Rouge, conduits par Moïse, préfiguration de notre Pâques à la suite du Dieu fait homme.

Durant la messe nous avons eu le bonheur d’accueillir et de témoigner de notre foi en compagnie de Samira et de Claire, qui reçurent le sacrement du baptême devant toute la communauté rassemblée en cette nuit.

Moment toujours très émouvant de voir des catéchumènes adultes qui, comme 4258 autres dans notre pays, demandent le baptême en cette nuit pascale.

Tout était en symbole fort : l’eau, le baptême, le saint chrême, comme le vêtement blanc, tout comme aussi les applaudissements de la foule des chrétiens et le refrain «  tu es devenu enfant de Dieu » spontanément chanté par tous. Quel beau témoignage ! Merci à vous deux comme à celles et ceux qui vous ont aidées à cheminer vers ce geste d’adhésion fort qu’est le baptême.

Toute la liturgie était en fête, soutenue par les nombreux chants ou litanies et Rodolphe à l’orgue, instruments, solistes et … le plaisir de chanter sous la houlette dynamique de Benoît.

Et outre le moment de la consécration, très solennel, nous avons vécu un petit mouvement sympa : les enfants réunis, main dans la main autour des célébrants, Pierre, Cyril et Régis, pour le « traditionnel » Notre Père.

L’envoi, tout aussi solennel, précéda l’annonce de l’arrivée, (après les cloches depuis Rome), de …chocolats destinés aux enfants …en priorité, et distribués à la sortie de l’église en fête.

Bonne fête à tous les croyants, et bon week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *