Esprit, es-tu-là ?

par Jean Podevin

Esprit de sel … de la sagesse ! Esprit es-tu là ? Bon ou mauvais ? Esprit d’équipe ? Il a de l’esprit ! C’est un grand esprit ! Esprit de famille ? Souffle, force, vent …Inspirer et expirer .

L’Esprit Saint, ce Dieu est sans visage et sans voix , cet inconnu qu’on ne connaît que par le pouvoir dont il fait preuve. Souffle léger ou tempête, voix qui ne parle qu’au cœur, qui parle en toutes langues, qui paraît ou disparaît comme en songe. Mais pourtant tout le contraire d’une illusion puisqu’il donne la force qui nous manque pour nous dépasser et déplacer des montagnes. Cet Esprit qui accompagne le seul Dieu visible, Celui qui est mort et ressuscité pour nous sauver. L’Esprit est cependant réellement Dieu puisque le Père et le Fils ont le même Esprit, aussi étonnant que cela paraisse. Ils sont Dieu à trois et trois en Dieu unique. L’Esprit Saint, l’Esprit-Dieu, veut être le coup de grâce venant du Père pour qu’un jour nous puissions participer à cette union intime qui forme notre Créateur….dans le même Esprit …

L’Esprit Saint est lui aussi, malgré son silence, parole de vie, ll anime et donne force à qui le suit en totale confiance, en pleine foi. Il a fait des apôtres compagnons de Jésus, des braves « people », de petits pêcheurs, des porte-parole officiels, efficaces et universels. Quelle ascension ! Il a même renversé intellectuellement et spirituellement un Paul de Tarse venu le persécuter. Il a renversé bon nombre de « convertis » comme Claudel, Charles de Foucauld, Mère Térésa, Thérèse Martin de Lisieux, Bernadette Soubirous, Luther King, Jean- Paul II, et des milliers d’inconnus qui ont fait le pari de le suivre, de suivre leur intuition d’ouverture aux autres. Ils ont cru en l’homme en vivant de l’Esprit Saint, autre image de notre Dieu.

L’Esprit est proche de notre quotidien, c’est un souffle tranquille qui anime nos pensées, nos projets, nos réactions…si on se laisse conduire, bien entendu, si on lui fait confiance… ! c’est la force de Dieu en nous, confirmée par les sacrements, par notre entourage qu’est l’Eglise, par le fond de notre cœur quand on se rassemble pour dire : « Notre Père ».

L’Esprit Saint est donc présent en chacun de nous pour faire des miracles… car il nous en faut une bonne dose pour que nous osions nous laisser emmener dans son souffle, reconnaissons-le ! On peut donc le remercier d’avoir aidé d’abord Celui qui nous a sauvés, et le remercier également pour nous puisqu’il nous aide tout autant et avec autant de force, sinon plus, pour sauver ce monde si centré sur lui-même.

La force est en nous, laissons-nous donc emporter par ce vent qui nous mêne au grand large de l’éternité. La Pentecôte c’est tous les jours, elle est à vivre à chaque instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.